Santé & beauté

Définition de la médecine traditionnelle chinoise

2 Mins read

La médecine traditionnelle chinoise (ou MTC) est une médecine ancestrale alliant santé et harmonie générale d’une personne, existant et pratiquée en Chine depuis la nuit des temps. Si en Occident, la médecine se focalise surtout sur l’irradiation des maladies, la médecine chinoise, comme la médecine ayurvédique Clermont-Ferrand, visualise la personne malade dans toute sa globalité en tenant compte de son bien-être. La question qui se pose est de connaître le niveau de sûreté de la MTC. Dans cet article, vous comprendrez mieux les tenants et aboutissants de cette médecine visant au rééquilibre de l’homme.

La base fondamentale de la médecine traditionnelle chinoise

Equilibre, harmonie et énergie sont le fondement de la médecine traditionnelle chinoise Clermont-Ferrand. Deux piliers essentiels soutiennent ces bases de la MTC :

  • Le Qi : encore appelé énergie ou force vitale, il circule dans tout le corps et est en constant changement. Les interventions de la MTC se focalisent donc sur comment créer et rendre constant le débit de ce qi.
  • Le Yin et Yang : le niveau qualitatif du qi est traduit par ces deux forces opposées. Le yin représente la nuit, le froid, le féminin et le négatif. Le yang, tout au contraire, exprime le jour, le chaud, la positivité et la masculinité.

Selon la MTC, ces deux points se font ressentir dans notre corps. Un bon équilibre du yin et du yang du qi a pour conséquence un sentiment de bien-être et une bonne santé sur le sujet. Mais quand ils sont déréglés, la personne est malade. Le but de la médecine chinoise est ainsi d’harmoniser la circulation de l’énergie dans une personne pour son bien-être et sa santé.

Si en Occident, deux personnes présentant les symptômes d’une maladie sont traitées par le même antibiotique standardisé. En MTC, même pour une même maladie, le traitement est spécifique à chaque individu, car il y a une considération de l’équilibre qi et du yin et du yang de chaque malade.

Les pratiques courantes dans la MTC

Dans le but d’équilibrer le yin et le yang et de maintenir un bon flux du qi, plusieurs pratiques sont proposées.

L’acupuncture

C’est une pratique visant à piquer des aiguilles dans les couches de l’épiderme et dans les muscles du patient, à des points stratégiques bien déterminés et à les faire tourner sur elles-mêmes. L’acupuncture chinoise Clermont-Ferrand a pour but d’équilibrer les forces du yin et du yang, menant ainsi à un flux régularisé du qi dans tout le corps et rendant la santé de l’esprit et du corps.

La phytothérapie chinoise

Les praticiens de la MTC utilisent tout des plantes : les feuilles, les racines, les branches, les fleurs et les graines. Le choix des plantes est très large : la cannelle, le gingembre, le ginseng, la rhubarbe. Mais le ginseng détient le record dans les divers traitements. Si un cabinet médecine chinoise Clermont-Ferrand propose la phytothérapie chinoise comme traitement, la formule provient de la combinaison de ces différentes herbes. Le médicament ainsi proposé peut avoir la forme de thé traditionnel, de capsule, d’extrait liquide, de granulé ou de poudre.

La thérapie alimentaire chinoise

Une bonne nutrition est la meilleure base d’une bonne santé selon la médecine chinoise Clermont-Ferrand. Les buts de cette cure alimentaire de la MTC sont d’harmoniser le yin et le yang, d’irradier les maladies et de pousser au loin l’arrivée de la vieillesse.