Maison déco

Conseils et astuces pour peindre une façade en crépis

2 Mins read

Pratique et esthétique, le crépi habille les façades de nombreux bâtiments. Retrouvez dans cet article quelques conseils pratiques pour réussir la peinture de ce revêtement mural.

Mur en crépis : quèsaco ?

Depuis plus de cinquante ans, la popularité du crépi n’a pas décru. Ce revêtement mural se retrouve aujourd’hui encore sur les façades extérieures et intérieures des immeubles anciens comme neufs. Qu’est-ce que le crépi ? Quels avantages offre-t-il ?

Le crépi est un mélange de couche de plâtre et de ciment largement utilisé comme revêtement de murs et plafonds. Caractérisé par son aspect rugueux, le crépi possède la particularité d’être facile à poser, mais aussi de s’adapter à différents types de support : béton, brique ou pierre. Le crépi offre trois principaux types de finitions :

– Ecrasé : obtenu à l’aide d’une lisseuse, ce type de finition offre un effet lustré qui s’intègre parfaitement aux intérieurs modernes.
– Projeté : nécessite l’utilisation d’une machine à projeter
– Taloché : pour un effet lisse et élégant

Outre sa fonction esthétique, le crépi est réputé pour son fort pouvoir isolant, mais aussi pour son excellente tenue dans le temps. Comment peindre une façade en crépis 210 ?

Bien préparer le support

Le secret d’une peinture réussie sur une façade en crépi réside dans la préparation du support. Il faut savoir qu’en raison de son aspect texturé, le crépi aura tendance à fixer facilement la poussière. Dès lors, il est essentiel de bien nettoyer le support avant d’appliquer quoi que ce soit. Si votre façade en crépi est contaminée par des micro-organismes (liches, mousses), un simple nettoyage avec une brosse ne suffira pas : pensez à appliquer un traitement fongicide.

Qui dit façade en crépi, dit peinture acrylique. Grâce à son excellent pouvoir couvrant, l’acrylique permettra de mettre en avant les reliefs du crépi tout en masquant les petits défauts. Depuis, ce type de peinture a l’avantage de sécher rapidement. Maintenant que vous avez nettoyé le support et préparé le matériel – pinceaux ronds et plats, rouleau à peinture, bâche et gants de protection – il est temps d’attaquer la peinture.

Commencez par appliquer une première couche à l’aide du rouleau à poils longs. Pour obtenir un rendu uniforme, il vous sera nécessaire de retoucher les surfaces les moins évidentes avec un pinceau plat. Laissez sécher pendant quelques heures avant d’appliquer la deuxième couche de peinture. N’oubliez pas de protéger vos prises électriques et vos interrupteurs.